Intempéries – La Brasserie du Comté, rayée de la carte

© Brasserie du Comté

La tempête Alex qui a dévasté les Alpes-Maritimes, dans la nuit de vendredi à samedi, n’a pas épargné les vallées du haut pays Niçois : la Tinée, le Valdeblore, la Gordolasque et surtout la Roya Bevera et la vallée de la Vésubie. La Brasserie du Comté à Saint-Martin-Vésubie a été détruite.

Vue satellite de la vallée de la Vésubie avant le passage de la tempête Alex © Google

Les pluies diluviennes ont provoqué des crues brutales qui ont tout emporté sur leur passage. « Ce qui s’est passé n’a rien à voir avec des problèmes de construction sauvage comme sur la côte, estime Edwards Dilly, directeur général de la Brasserie du Comté. C’est malheureusement une crue millénaire (500l / m² en moins de 10h) qu’il est impossible de prévoir sinon plus personne ne vivrait en montagne avec les ruisseaux en contre-bas et les éboulements possibles en hauteur… c’est aussi ça la nature et la montagne, vivre et accepter dans la douleur les événements climatiques et géologiques. »

D’importants dégâts sont à déplorer dans la vallée de la Vésubie. La Brasserie du Comté a été emportée par les crues © D.R.

Les souffrances sont énormes mais nous allons nous relever et revenir plus fort.

Edwards Dilly

C’est à Saint-Martin-Vésubie que la Brasserie du Comté a été fondée en 2012. « Je suis un entrepreneur installé sur le littoral mais viscéralement attaché à notre Comté de Nice et ses montagnes, comme beaucoup de Niçois. Je pense surtout à toute mon équipe qui vit au quotidien à Saint-Martin-Vésubie, notamment mon associé Laurent Fredj, fondateur de la Brasserie et enfant du village.« 

Au lendemain du sinistre et tandis que les secours sont encore à pied d’œuvre pour apporter assistance aux habitants et retrouver les disparus, la solidarité s’organise. « Les services de l’Etat seront au rendez-vous » a promis le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, ce matin sur Europe 1.

Edwards Dilly sait que le territoire peut compter sur la mobilisation des élus locaux. « Dans notre département nous avons la chance d’avoir des responsables politiques tous issus de nos vallées et de nos montagnes, comme Christian Estrosi, maire de Nice et président de la Métropole Côte d’Azur ; Charles-Anges Ginesy, président du Conseil départemental des Alpes-Maritimes ; et surtout Eric Ciotti, député de notre circonscription et enfant du village de Saint-Martin. Mais l’aide locale ne sera pas suffisante, cette aide doit venir de la région mais surtout de la Nation car la réparation de toutes ces blessures sera très longue et va demander des moyens très importants. C’est d’un plan de relance de taille nationale dont nous avons besoin sinon notre région du haut-pays qui représente 2 500 km² de surface (autant que l’IÎe-de-France) va mourir ! »

Chez les brasseurs aussi des initiatives de soutien et de solidarité se mettent en place. « Il y a une solidarité incroyable de la part des toutes les brasseries en France, à l’étranger mais surtout celles de notre département réunie sous la bannière BIAM06 qui nous soutiennent et proposent des solutions afin de continuer notre activité le temps de reconstruire en urgence une nouvelle brasserie à Saint-Martin pour que la vie économique se maintienne impérativement dans notre village car c’est notre histoire et notre force » , témoigne Edwards Dilly.

C'est non sans émotion que nous avons appris hier la destruction de la brasserie d'un de nos membres, la Brasserie du…

Publiée par Association de Brasseurs Indépendants des Alpes-Maritimes sur Dimanche 4 octobre 2020

Fondée en 2012, la Brasserie du Comté est l’une des plus anciennes brasserie de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur. Située à 1 000 m d’altitude, à Saint-Martin-Vésubie, aux portes du Mercantour, elle brasse ses bières Bio à l’eau de source qui leur confère fraîcheur, légèreté et pureté. Avec une production hebdomadaire de 60 hl, la Brasserie emploie 8 personnes dont 4 brasseurs.